vendredi 3 novembre 2017

Zazen: Au delà du bouddhisme et de "Mindfulness"

Le mot méditation est devenu tellement à la mode qu'on pourrait penser que les gens qui veulent la pratiquer ont une idée de ce que c'est.
En fait de plus en plus, chacun en a sa petite définition.

Voici quelques explications pour dire ce qu'est la méditation zen et surtout ce qu'elle n'est pas.

La méditation zen que l'on nomme Zazen ou Shikantaza (simplement s'asseoir)  ne se situe pas sur le rang des diverses techniques méditatives à la mode.
Ce n'est pas une thérapie, un antidépresseur naturel, elle se situe également au delà du concept religieux, il n'est pas nécessaire de croire en un dieu salvateur.
En fait Zazen n'est pas une technique pour arriver à un état particulier, il n'est ni mystique ni thérapeutique.
Zazen est au delà du bouddhisme, vous n'avez pas besoin d'être végétarien, de croire en la réincarnation et autres clichés pour pratiquer.
Par contre, la posture physique est très importante, elle permet d'amener à une respiration et un état d'esprit correct, dans le lieu de pratique nommé Dojo ou Zendo, tout est mis en œuvre pour cela, le cadre est très traditionnel. 

Pendant l'assise, on se concentre sur le ventre, le hara, au Japon il désigne le centre des émotions et des sentiments, il y a de nombreuses expressions Japonaises qui parlent du hara.
"Hara okii" est "vous avez un gros ventre", c'est un compliment sur votre grand coeur ou encore "hara no watte" pour "les gens qui ouvrent leur cœur, qui parle sans se cacher".
Les  scientifiques ont récemment fait des découvertes sur le ventre, comme dans le documentaire de Cécile Denjean: Le ventre notre deuxième cerveau.

 Pratiquer seul est possible si l'on est déjà expérimenté mais va vous demander un effort de volonté énorme si vous voulez continuer au fil des années.
La pratique en groupe en plus de tisser du lien social permet de progresser naturellement, elle permet également de ne pas s'engager dans des impasses. 
A la fin du zazen, il y a quelquefois une cérémonie qui permet de travailler sur le son au travers du chant de sutras.
Ce travail sur le son, sur  la vibration est la continuation de la respiration que l'on a travaillé durant l'assise, la posture reste importante à ce moment là, la concentration sur le ventre également.

Zazen est un enseignement sans limite, à moins qu'on se fixe soit même des limitations tels que thérapie ou religion, alors là on revient à des domaines où des spécialistes font la loi.

Pour résumer, la méditation zen est une pratique, il faut de bonnes bases puis du temps pour la comprendre...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire